Nouvelles

Qu’est-ce que l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf)?

Les médecins et les chercheurs emploient diverses techniques pour examiner l’intérieur du corps humain. Un outil appelé IRM, imagerie par résonance magnétique, est devenu inestimable grâce à sa capacité à produire sans risque des images de différentes structures du corps en employant un aimant puissant et des ondes radio. En pratique, les rayons X permettent aux dentistes d’examiner plus en profondeur les dents des patients et permettent aux docteurs, de la même façon, d’examiner un os cassé. L’IRM est semblable au rayon X puisque les deux technologies permettent de capturer des images de la structure interne, cependant, l’imagerie par résonance magnétique révèle les tissus mous comme le cerveau, les ligaments, et les tendons, alors que les rayons X révèlent les tissus durs comme les os. En outre, les rayons X peuvent exposer les patients à des radiations néfastes, contrairement à l’IRM qui ne cause aucun effet négatif sur la santé .

1 left1 right

generic Misoprostol without prescription Légende : Un rayon X (gauche) de la tête d’une personne montre le tissu dur comme le crâne et les dents, alors qu’un scintigramme de l’IRM (droit) montre le tissu mou comme le cerveau. (artlex.com et stevebmd.files.wordpress.com)
Pendant les années 1990, les scientifiques ont développé une manière d’employer l’IRM pour étudier l’activité du cerveau. Ils ont appelé leur technique l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle ou IRMf. Cet avancement a fait de l’IRM un outil attrayant pour les chercheurs. Ils peuvent maintenant employer cette technologie pour étudier la réponse du cerveau à différents stimulus comme des photos, des bruits, et des sensations, sélectionner les régions du cerveau qui fonctionnent conjointement, et définir ce qui constitue une activité cérébrale normale ou anormale .

L’IRMf répertorie l’activité du flux sanguin dans le cerveau. En effet, les régions qui sont stimulées exigent un plus grand approvisionnement en sang, qui porte le sucre et l’oxygène dont les cellules ont besoin pour produire de l’énergie. Le sang se dirige vers le cerveau, y laisse l’oxygène et repart donc désoxygéné. Le champ magnétique de l’IRMf est déformé au moment où le sang désoxygéné passe au travers. Un ordinateur mesure le degré de déformation, lui permettant ainsi de détecter où le sang est dirigé dans le cerveau. Les images produites par l’IRMf illustrent ainsi les régions qui sont «activées», ou les régions qui ont une quantité de sang en circulation supérieure à la moyenne.

On appelle la machine d’IRM un scanneur et les images qu’elle produit des scintigrammes. Bien que l’IRMf soit une technologie sûre, elle emploie un champ magnétique important et de ce fait, les gens qui travaillent tout près du scanneur ou qui vont à l’intérieur de celui-ci ne peuvent porter d’accessoire en métal. Pour la plupart des patients , ce n’est pas un problème puisqu’ils peuvent enlever les objets métalliques qu’ils portent comme des bijoux ou des montres. D’autres, cependant, ont des implants permanents (en métal) pour des raisons médicales ou des raisons dentaires et ne peuvent donc pas aller à l’intérieur du scanneur. En d’autres termes, l’IRM n’est pas appropriée pour tous. Les patients doivent également pouvoir rester immobiles pendant une longue période, habituellement 30 minutes ou plus, pour permettre à la machine de prendre un nombre maximal de clichés de la partie du corps examinée

En dépit de ces limitations, l’IRMf continue à être incroyablement utile aux médecins et aux chercheurs. Les médecins l’utilisent pour définir les régions du cerveau qui sont impliquées dans des fonctions critiques telles que la parole et le mouvement de sorte qu’ils puissent éviter ces secteurs pendant la chirurgie. Les chercheurs ont employé l’IRMf pour étudier des aspects de diverses fonctions du cerveau comprenant la conscience, les émotions, le sommeil, la vision, le langage, etc. Dans plusieurs études charnières, les chercheurs ont trouvé une région du cerveau qu’ils ont nommé le gyrus fusiforme et qui permet d’identifier les visages. Lorsqu’ils ont montré des photographies de visages à leurs participants, installés dans le scanneur, ils ont remarqué que le flux sanguin augmentait dans la présente partie du cerveau en comparaison avec le flux observé avec les mêmes participants lors de la présentation de photographies sans visage, comme des objets ou des mots.

 

3

follow url Légende : Le gyrus fusiforme, activé pendant un scintigramme de l’IRMf (en haut à gauche) et accentué sur un cerveau post-mortem (en haut à droite), est une région du cerveau qui est activée par les visages (autism-center.ucsd.edu).
Récemment, des scientifiques de Budapest ont entraîné onze chiens à s’asseoir dans le scanneur et à rester immobiles le temps d’enregistrer leur activité cérébrale . Les chercheurs ont placé des écouteurs sur les oreilles des chiens, en leur demandant de rester immobile, et ils leur ont fait entendre les enregistrements sonores de sons humains et de sons animaux.  Ils ont également fait entendre les mêmes bruits à des participants humains tandis qu’ils étaient dans le scanneur de l’IRMf pour tenter de trouver des similitudes entre les régions «activées» des chiens et des humains. Ils ont constaté que les chiens avaient tendance à répondre aux sons qui renvoyaient à une émotion d’une manière semblable aux humains. Les humains et les chiens dans cette étude ont répondu plus fortement aux sons considérés positifs qu’aux sons considérés négatifs, et ont tous deux activé une région semblable du cerveau, près des oreilles.

 

Travaux cités:

Clay, Rebecca. « Functional Magnetic Resonance Imaging: A New Research Tool. »  buy Misoprostol online without prescription American Psychological Association. American Psychological Association, 2007. Web. 28 Feb 2014. <http://www.apa.org/research/tools/fmri-adult.pdf>.

 

Doucleff, Michaeleen. « How Dogs Read Our Moods: Emotion Detectors Found In Fido’s Brain. »  National Public Radio. National Public Radio, 21 Feb 2014. Web. 28 Feb 2014. <http://www.npr.org/blogs/health/2014/02/21/280640267/how-dogs-read-our-moods-emotion-detector-found-in-fidos-brain>.

 

« MRI vs X-Ray. » Diffen. Diffen. Web. 28 Feb 2014. <http://www.diffen.com/difference/MRI_vs_X-ray>.